Elle tue son compagnon de deux coups de couteau : «je suis une femme battue »
L'actualité des faits-divers
22/11

Elle tue son compagnon de deux coups de couteau : «je suis une femme battue »


  • PARTAGES

Une femme de 37 ans comparaît depuis lundi devant la cour d'assises de Pontoise pour le meurtre de son compagnon.

Les faits se sont déroulés le 6 mai 2020 à Goussainville, dans le Val d'Oise.

Vers 3h30, une patrouille alertée par une femme a découvert un homme de 30 ans allongé devant un pavillon. Il présentait deux plaies sanglantes au thorax et à l'arrière du crâne.

"On m'a planté, on m'a planté au 40 rue Edouard Vaillant, au niveau du cœur, j'ai 30 ans" a gémi le trentenaire. La victime a succombé sur place à ses blessures.

Interpellée en état d'ivresse, la compagne de la victime a d'abord déclaré aux enquêteurs que l'homme s'était porté un coup de couteau à la suite d'une dispute, avant de reconnaître avoir porté le coup de couteau mortel.

Elle a cependant nié toute intention de tuer et affirmé avoir agi par légitime défense, se sentant menacée par son compagnon qui, selon elle, la battait.

Serveuse à Sarcelles, l'accusée entretenait une relation amoureuse depuis plus d'un an avec cet homme, "une conquête" rencontrée "dans une chicha" à l'été 2018.

"Je suis une femme battue voilà", a-t-elle répété à la présidente de la cour.

L'homme avait deux enfants nés d'une précédente relation, était séparé de leur mère et vivait chez l'accusée depuis deux mois, "parce que sa femme l'avait mise à la porte", selon l'accusée.

L'accusée a affirmé pendant l'instruction que la dispute fatale était survenue suite à des infidélités supposées de la part de son compagnon, rapportés par une voisine.

Le verdict sera connu vendredi.



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES