Condamné à perpétuité pour 3 meurtres en 2010, Junior Pashi bénéficie déjà de permissions de sortie
L'actualité des faits-divers
15/09

Condamné à perpétuité pour 3 meurtres en 2010, Junior Pashi bénéficie déjà de permissions de sortie


  • PARTAGES

En 2006, Junior Pashi, alors âgé de 16 ans, avait battu à mort à coups de pieds le célèbre pianiste Benjamin Rawitz dans la cave d’un immeuble de Bruxelles pour lui voler sa voiture.

Le jeune homme et son complice avaient été interpellés en 2008. Junior avait été placé en détention provisoire dans une prison pour mineurs de Belgique

Le 20 septembre 2009, au cours d'une autorisation de sortie, le jeune homme, alors âgé de 19 ans, avait violé et étranglé à mort Marcelle Deconinck, la grand-mère de son ex-compagne.

Il avait ensuite étranglé à mort sa fille de 18 mois, Anaïs, après lui avoir donné le biberon. Son corps sera retrouvé emballé dans un peignoir dans la garde-robe.

Puis le jeune majeur avait encore tenté de tuer son ex-compagne et mère de sa fille, Céline Mamadou.

Pour ces crimes, Junior Pashi a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2010.

Les familles des victimes viennent d'apprendre cette semaine que le meurtrier, âgé aujourd'hui de 30 ans, a déjà bénéficié de permissions de sortie en juin et en août dernier.

David Mamadou Hendrickx, père, grand-père et fils de ses victimes, est scandalisé : "On nous a fait croire le contraire, c’est inadmissible."

"Ma fille aurait pu le croiser en rue. Je n’ose pas imaginer que je puisse me retrouver face à lui, à Bruxelles. Que la justice n’utilise plus jamais le mot perpétuité, il ne veut plus rien dire!" a dénoncé ce dernier.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES