Disparition de Delphine Jubillar : la piste de la dispute conjugale étudiée
L'actualité des faits-divers
14/02

Disparition de Delphine Jubillar : la piste de la dispute conjugale étudiée


  • PARTAGES

Dans l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, cette infirmière de 33 ans qui s'est volatilisée le 16 décembre à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, toutes les pistes sont étudiées par les enquêteurs.

Notamment celle d'une dispute conjugale.

Une dispute qui aurait opposé Delphine et son mari, Cédric Jubillar, le soir de sa disparition.

Le 15 décembre 2020, au soir, quelques heures avant que Cédric Jubillar ne constate l'absence de son épouse, le ton serait monté dans le couple. Cédric Jubillar aurait appris l’existence d’un amant.

Un homme avec qui Delphine entretenait une relation discrète. « Rien n’indique qu’il y a eu une dispute ce jour-là et on ne peut pas en tirer des conséquences » rétorque Maître Jean-Baptiste Alary.

Cette piste de la dispute conjugale a été maintes fois étudiée par les enquêteurs précise le journal La Dépêche et n'a rien donné.

Début janvier, la police scientifique a passé la maison au peigne fin. Les murs et les sols ont été scannés et ont été passés au Bluestar. En vain.

Ainsi, près de deux mois après la disparition de Delphine Jubillar, le mystère demeure.

Le 15 décembre, « on a regardé la télé, puis Delphine a fait un câlin aux enfants et je suis allé me coucher vers 23 heures », raconte en substance, Cédric Jubillar.

Ce n’est qu'à 4 heures du matin, réveillé par les pleurs de la petite âgée de 18 mois, qu'il a constaté sa disparition.

Il a alors envoyé des messages aux cousines de Delphine pensant qu’elle se trouvait chez elles. En vain. Interrogé par des enquêteurs spécialisés dans les auditions d’enfants, le fils du couple, L., 6 ans, confirme n’avoir rien entendu ce soir-là. Il a été entendu à nouveau dernièrement.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES