Il bat à mort son bébé qui l'empêchait de jouer aux jeux-vidéo : 15 ans de prison
L'actualité des faits-divers
08/11

Il bat à mort son bébé qui l'empêchait de jouer aux jeux-vidéo : 15 ans de prison


  • PARTAGES

Raphaël Gamez était jugé depuis lundi devant la cour d’assises de Douai pour le meurtre de son enfant Djason, âgé de 6 mois.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 29 au 30 janvier 2016 à Denain, dans le Nord. Alors qu’il jouait à "Call of duty" sur sa console, le jeune homme de 28 ans était "dérangé" par les pleurs de son bébé.

Fou de rage, Raphaël a battu à mort le nourrisson en le rouant de coups de poing.

« Moi, je m’énervais sur le jeu vidéo. Je me suis rapproché de lui pour savoir pourquoi il pleurait. Plus je m’approchais, plus il pleurait […] C’est là que je l’ai tapé […] je voulais juste qu’il arrête de pleurer » a expliqué l'accusé.

C'est la mère de Djason qui a découvert l'enfant inanimé dans son lit alors qu'était rentrée au domicile vers minuit, après être partie chercher des cigarettes.

Son compagnon avait alors tenté de lui faire croire que c’était le chien qui lui avait sauté sur la poitrine mais l'autopsie avait révélé qu'il avait été frappé à mort.

Raphaël Gamez a été condamné mercredi à 15 ans de réclusion criminelle.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES