Il tue à coups de machette deux enfants de 2 et 3 ans et leurs parents : sa demande de libération rejetée
L'actualité des faits-divers
20/01

Il tue à coups de machette deux enfants de 2 et 3 ans et leurs parents : sa demande de libération rejetée


  • PARTAGES

Stéphanie Sanié, 21 ans, son compagnon Donald Davila, un peu plus âgé, et leurs deux enfants, Donald Junior, 3 ans, et Donatella, 2 ans, avaient disparu le 17 septembre 1995.

Un an plus tard, leurs cadavres seront retrouvés enterrés avec un matelas plein de sang dans leur jardin de leur maison de Vaux-le-Pénil, en Seine-et-Marne.

Les parents et les enfants avaient été tués à coups de machette.

Cette macabre découverte faisait suite aux aveux de la compagne du meurtrier Edgar Boulai (photo gauche). Ce dernier, âgé à l'époque de 40 ans, avait été interpellé puis écroué.

Il a été condamné en juin 2000 par la cour d’assises de Seine-et-Marne à la perpétuité après quatre années passées en détention provisoire.

Le mobile du crime était dérisoire : il voulait simplement s'accaparer la maison de son "ami". En effet, après la disparition, il avait occupé avec sa compagne la propriété des victimes et avait fait croire que la famille était partie et lui avait demandé de garder la maison.

Après 26 ans de prison, cet homme, âgé aujourd'hui de 66 ans, a fait une demande de libération conditionnelle. Le tribunal d’application des peines l'avait accepté mais le procureur a interjeté un appel suspensif.

Et, cette semaine, la cour d'appel a rejeté la demande de libération conditionnelle.

« Au nom de toute ma famille, je remercie le procureur du tribunal de Moulin qui a bien étudié le dossier. Il avait raison de faire appel puisque la cour d’appel l’a suivi. » a félicité Gilberte Crovisier, la mère de Stéphanie Sanié.



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES