Une patiente de 34 ans violée à l'hôpital : le suspect a simulé un coma éthylique pour suivre sa victime aux urgences
L'actualité des faits-divers
24/11

Une patiente de 34 ans violée à l'hôpital : le suspect a simulé un coma éthylique pour suivre sa victime aux urgences


  • PARTAGES

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 27 au 28 octobre à Paris.

Une jeune femme de 34 ans a quitté un bar en bord de Seine lorsqu'elle a été victime d'un malaise. Elle s'est effondrée devant l'établissement et sa tête a heurté le sol.

Victime d'un traumatisme crânien, la trentenaire a été transportée inconsciente par les pompiers à l'hôpital Cochin.

Quelques heures plus tard, la victime s'est réveillée dans les vapes dans sa chambre d'hôpital en train d'être violée par un individu.

Alertés par les cris de la jeune femme, les soignants ont fait fuir l'agresseur qui a été interpellé une heure plus tard par les policiers dans une épicerie de Paris avec la carte de paiement de la jeune femme.

L’enquête a révélé que le suspect avait repéré la victime dès son malaise devant le bar. D’après des témoins, cet homme "rôdait "autour de la jeune femme à terre en la regardant avec insistance, comme "un mort de faim", témoignera devant les policiers le patron de l’établissement qui avait demandé à l’un de ses agents de sécurité d’éloigner cet homme.

Or, une heure plus tard, c’est au même endroit que le suspect a simulé un coma éthylique, "du cinéma", selon un témoin. Rappelés sur place, les pompiers l'ont pris en charge et l'ont emmené également à l’hôpital Cochin.

Prétextant être incapable de marcher, il est emmené en fauteuil roulant par une infirmière jusqu’à une chambre dans le même couloir que la victime.

La victime a porté plainte contre X pour "mise en danger de la vie d’autrui". Elle estime que l’hôpital Cochin n’a pas pris toutes les mesures pour assurer sa sécurité alors qu’elle était inconsciente sur son lit.

Le suspect est déjà connu de la police sous treize identités différentes pour vols, recel, usage de drogue. Il a également été suspecté de viol sur mineure en Seine-et-Marne en 2020. Il a déjà fait l’objet deux ordonnances de quitter le territoire français



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES