Jason, 23 ans, tué à coups de crosse devant sa mère : les meurtriers se sont trompés de cible
L'actualité des faits-divers
23/11

Jason, 23 ans, tué à coups de crosse devant sa mère : les meurtriers se sont trompés de cible


  • PARTAGES

Six hommes étaient jugés devant la Cour d'Assises de Douai pour le meurtre de Jason, 23 ans.

Les faits se sont déroulés le 27 mai 2018, impasse des Rameaux à Lille-Hellemmes, dans le Nord.

Cette nuit-là, les six accusés armés et masqués se sont introduits dans l’appartement que la victime occupait avec sa mère.

Cette dernière a été tenue en joue par certains, tandis que les autres s’acharnaient sur Jason à coups de crosse. Le jeune homme est décédé peu de temps après, des suites de ses blessures.

Mais les tortionnaires s'étaient trompés de cible. Ce n'est pas Jason qu'ils visaient.

Kamel El Jarrari, le principal accusé âgé de 25 ans a été condamné pour violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, à douze ans de réclusion criminelle. La préméditation n’a pas été retenue.

Les autres : Isaac M., 24 ans, Bilail C., 25 ans, Idrissa T., 23 ans, Yassine K., 22 ans, et Yassine H., 22 ans, jugés pour association de malfaiteurs du fait de leur présence à l’expédition punitive ont obtenu des peines mixtes sans mandat de dépôt.

Pour Me Manon Dugast en partie civile : « Pour la famille de Jason, une chaise restera vide et ça n’a pas de prix ».



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES