Le magistrat qui proposait de violer sa fille de 12 ans sur un site libertin condamné à du sursis
L'actualité des faits-divers
04/10

Le magistrat qui proposait de violer sa fille de 12 ans sur un site libertin condamné à du sursis


  • PARTAGES

Un ancien magistrat a comparu devant la Cour d'appel pour avoir proposé sa fille mineure à violer.

En 2019, ce juge exerçant à Dijon, en Côte d'Or, avait proposé des relations sexuelles avec sa fille, âgée de 12 ans, et sa femme sur des sites internet de rencontres libertines.

A cette annonce étaient jointes des photos de l'adolescente en maillot de bain. C'est un utilisateur de ce site qui avait signalé la publication.

Placé en garde à vue, cet homme de 55 ans avait avoué avoir proposé des relations sexuelles avec sa fille mais avait précisé qu'il ne s'agissait que de fantasmes et qu'il ne serait jamais passé à l'acte.

Si sa fille a confirmé n'avoir subi aucune atteinte sexuelle, des photos prises de la jeune fille en petite tenue, ainsi que des dizaines d'images à connotation pédopornographiques avaient été découvertes au domicile familial.

Le prévenu avait justifié d'un "traumatisme profond" lié à un procès en 2007 dans lequel il était l'avocat général. Il s'agit de Pierre Bodein, surnommé Pierrot le fou, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible pour trois meurtres, deux viols et deux enlèvements, d'une particulière cruauté.

Le magistrat avait expliqué garder en mémoire "des choses horribles. Bodein, c’était la rencontre avec le mal incarné".

En mars dernier, il avait été condamné en première instance à deux ans de prison, dont un an avec sursis. Lundi, il a finalement écopé en appel de deux ans de prison avec sursis.



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES