Une jeune femme de 27 ans poignarde à 2 reprises son mari et faire croire qu'il la battait
L'actualité des faits-divers
29/09

Une jeune femme de 27 ans poignarde à 2 reprises son mari et faire croire qu'il la battait


  • PARTAGES

Aurélie, 31 ans, a comparu cette semaine devant la Cour d'Assises des Deux-Sèvres pour avoir tenté de tuer son mari de deux coups de couteau.

Les faits s'étaient déroulés le 4 septembre 2018 au domicile familial à Noirterre, près de Bressuire.

Selon la version de l'accusée, ce soir-là, dans la chambre parentale, au premier étage, la victime avait attrapé l'accusée par les cheveux, prise à la gorge, projetée sur le lit, s’était assis à califourchon sur elle en lui enserrant les poignets pour la calmer.

«J’ai vraiment eu peur» a-t-elle raconté à la barre. C’est, selon sa version, pour se dégager que la jeune femme, âgée à l'époque de 27 ans, avait tiré de sa poche ce long couteau qu’elle gardait pour se scarifier. Puis elle lui avait asséné deux coups de couteau.

Cette femme, qui souffre de dépression et d’endométriose, affirme qu'elle était victime de violences conjugales répétées.

Sauf que personne n’a jamais remarqué de traces de coups. Même son amant a assuré à la barre du tribunal n’avoir jamais rien remarqué.

La victime a pu s’exprimer à l'audience. "J’ai toujours respecté ma femme. Je n’ai jamais levé la main sur elle" a affirmé l'ex-mari.

Aurélie a été condamnée mercredi à 15 ans de réclusion criminelle. Elle s'est vue également retirer l'autorité parentale de ses enfants.



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES