Jaloux de son gendre qui a réussi, il poignarde son petit-fils de 13 ans dans son sommeil
L'actualité des faits-divers
10/09

Jaloux de son gendre qui a réussi, il poignarde son petit-fils de 13 ans dans son sommeil


  • PARTAGES

Alain Tibi, 68 ans, a comparu cette semaine devant la cour d'assises de Paris pour la tentative de meurtre de son petit-fils de 13 ans.

Le 1er juin 2019, l'accusé séjournait au domicile parisien de sa fille et de son gendre.

Dans la nuit, il s'est emparé d'un grand couteau de cuisine puis s'est introduit dans la chambre de son petit-fils, âgé à l'époque de 13 ans.

Il a poignardé à trois reprises le jeune garçon qui dormait paisiblement dans son lit.

Alerté par les cris, le père est intervenu et a sauvé son fils in extremis. Le jeune homme, âgé aujourd'hui de 16 ans, présente encore sur la joue gauche une large cicatrice de la lame de 22 cm qui l'a aussi blessé à la gorge.

A la barre, le retraité a évoqué un trou noir : «J'ai pris le couteau, j'étais un automate. Je suis passé par un coup de folie».

Selon des membres de sa famille, Alain Tibi était jaloux de son gendre qui avait réussi quand lui avait accumulé les échecs professionnels.

Les experts psychiatres ont conclu à une altération du discernement au moment des faits. Ils ont décrit un homme «autocentré», «hypocondriaque» et qui voulait garder la place de «patriarche» de la famille.

Alain Tibi a été condamné vendredi à dix ans de réclusion criminelle.



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES