Chasseur décapité : sa femme avait tenté de jeter un sèche-cheveux dans sa baignoire
L'actualité des faits-divers
30/06

Chasseur décapité : sa femme avait tenté de jeter un sèche-cheveux dans sa baignoire


  • PARTAGES

Dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Christophe Doire en 1995, la veuve de la victime a été interpellée mercredi par les gendarmes et a été placée en garde à vue.

Christophe Doire, 28 ans, avait disparu le 16 décembre 1995 après avoir passé la soirée chez son frère.

Il était reparti peu avant minuit en annonçant son intention d’aller à la chasse le lendemain. Après on n'a plus aucun signe de vie.

Sa voiture avait été retrouvée le 18 décembre à Cusset et, le 25 décembre 1995, son corps sans tête avait été découvert dans un fossé à Busset, dans l'Allier, par des chasseurs.

La tête de la victime n'a jamais été retrouvée. Depuis plus de 26 ans, cette affaire reste non élucidée.

Après plusieurs non-lieux dans cette affaire, une nouvelle information judiciaire pour « homicide volontaire » avait été ouverte en mai 2020.

Le corps décapité de Christophe Doire a été exhumé le mois dernier au cimetière de Vernet, près de Vichy, pour procéder à de nouvelles constatations médico-légales car les techniques ont depuis évolué.

Pendant des années, les enquêteurs ont privilégié l’hypothèse d’un conflit entre chasseurs.

Mais les nouvelles investigations ont révélé un couple désaxé où régnait de la violence. La veille des faits, l'épouse avait tenté de jeter un sèche-cheveux dans la baignoire de son mari.

Le procureur, Eric Neveu, n'a pas souhaité apporter de précisions supplémentaires, mais une conférence de presse en sa présence est prévue ce jeudi après-midi.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES