Un cycliste porté disparu retrouvé mort démembré aux pieds des orgues d'Ille-sur-Têt
L'actualité des faits-divers
22/06

Un cycliste porté disparu retrouvé mort démembré aux pieds des orgues d'Ille-sur-Têt


  • PARTAGES

François Vigouroux, 57 ans, avait disparu le 26 mai dans les Pyrénées-Orientales.

Ce soir là, il avait quitté son domicile à vélo, comme il avait l'habitude de le faire et devait rentrer dîner avec son fils pour 19 h 30.

Ses proches, inquiets de ne pas le voir rentrer, avaient alerté la gendarmerie.

Un important dispositif de recherche avait été déployé par les forces de l'ordre et un appel à témoins avait été lancé dans les médias.

Le 1er juin, un homme faisait une randonnée lorsqu'il a été intrigué par une odeur pestilentielle provenant de sacs poubelles aux pieds des orgues d'Ille-sur-Têt. Il a appelé les gendarmes.

Les forces de l'ordre, arrivées sur les lieux, ont découvert dans l'un des sacs, une tête humaine, dans un autre, un bassin et des cuisses.

Une vingtaine de jours après la macabre découverte, les analyses ont révélé qu'il s'agissait bien des restes de François Vigouroux.

Rien ne présageait une fin aussi sordide. François Vigouroux était connu et apprécié à Ille-sur-Têt. Décrit comme "agréable et intéressant", ce père de famille menait une vie ordinaire avec son enfant et sa compagne.

Ses connaissances ne lui connaissent aucun différend avec qui que ce soit. Il partait régulièrement en balade à vélo sur son temps libre.

Le site des orgues est une zone très fréquentée, notamment par des touristes. Le quinquagénaire a-t-il fait une mauvaise rencontre ? S'est-il retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment ?

La brigade de recherches de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales et la section de recherches de Montpellier ont été chargées de l'enquête.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES