Une femme de 39 ans laisse son compagnon se pendre et envoie un SMS à son amant
L'actualité des faits-divers
18/03

Une femme de 39 ans laisse son compagnon se pendre et envoie un SMS à son amant


  • PARTAGES

Une femme de 39 ans a comparu cette semaine devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour non-assistance à personne en danger.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 21 au 22 juin 2021 à Loudéac, dans les Côtes-d'Armor. Ce soir, le couple en instance de séparation est rentré ivre au domicile conjugale après être allé à la fête de la musique.

Vers 4H00 du matin, l'homme de 27 ans a lancé à sa compagne : "ne me quitte pas ou je me tue".

Il a fait un nœud avec un drap et l’a accroché à la poutre du salon puis est monté sur un petit meuble. Elle était calme, assise à table face à lui.

Tout en laissant son compagnon agoniser, elle a envoyé un SMS à son amant et a continué à jouer sur son téléphone. Puis elle est allée dans la salle de bain pour se préparer car elle embauchait à 4H30.

Trente minutes plus tard. Elle a détaché le corps sans vie de son compagnon qui est tombé lourdement au sol, derrière le sofa. Le drame s'est déroulé pendant que sa fille de 7 ans dormait dans sa chambre.

Puis elle est partie au travail et la nounou a pris le relais. Pendant deux heures, cette dernière est restée assise jouant sur son portable sans se rendre compte que dans son dos, juste derrière le canapé, gisait le corps de la victime.

Ce n'est que, vers 6H30, que l'assistante maternelle découvrira le corps sans vie.

La trentenaire, qui était absente à l'audience, a été condamnée à 2 ans de prison dont 1 an avec sursis et à régler 31500 € au titre des divers préjudices subis par la famille.



A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES