Une femme meurt suite à une cyberattaque dans un hôpital
L'actualité des faits-divers
18/09

Une femme meurt suite à une cyberattaque dans un hôpital


  • PARTAGES

Le 10 septembre, une femme avait été admise en urgence absolue à l'hôpital universitaire de Duesseldorf, en Allemagne.

Mais elle n'avait pas pu être prise en charge par les soignants car l'établissement subissait une attaque rançongiciel. Il s'agit d'une sorte de virus qui chiffre toutes les données du système informatique.

Du coup, les 30 serveurs de l'hôpital étaient affectés et certaines machines médicales inutilisables. Il fallait verser une rançon aux pirates en monnaie électrique pour obtenir la clef de déchiffrement.

La patiente a alors été redirigée vers un autre hôpital, à 30 kilomètres. Mais elle est décédée dans l'ambulance durant son transfert.

Elle n'a pas survécu à ce délai supplémentaire de prise en charge.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les cybercriminels pensaient avoir touché l’université et non l’hôpital qui lui est attaché.

La police allemande a contacté les pirates informatiques sur l’adresse indiquée dans leur note de rançon, et leur a indiqué que leur victime était un hôpital.

Les cybercriminels ont alors retiré leur demande de rançon et envoyé la clef de déchiffrement. Les systèmes ont été restaurés.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES