Un ADN d’Estelle Mouzin identifié sur un matelas appartenant à Michel Fourniret
L'actualité des faits-divers
21/08

Un ADN d’Estelle Mouzin identifié sur un matelas appartenant à Michel Fourniret


  • PARTAGES

Nouveau coup de théâtre ce vendredi dans l'affaire Estelle Mouzin.

Un ADN partiel de la fillette de 9 ans a été identifié à la suite de nouvelles analyses sur un matelas qui appartenait à la maison de Fourniret à Ville-sur-Lumes (Ardennes) et qui avait été saisi en 2003.

Déjà ce matin, on apprenait que Monique Olivier était passé aux aveux concernant le meurtre d'Estelle Mouzin.

Elle avait révélé que Michel Fourniret avait quitté leur domicile de Sainte-Custine en Belgique le matin du 9 janvier 2003.

Fourniret avait ensuite enlevé la fillette, âgée de 9 ans, à Guermantes, en Seine-et-Marne. Il l'avait emmenée dans la maison de sa sœur à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes, où il l'avait ensuite violée et étranglée à mort.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES