Le gardien avoue avoir violé, tué, décapité et mutilé une résidente âgée de 85 ans
L'actualité des faits-divers
19/06

Le gardien avoue avoir violé, tué, décapité et mutilé une résidente âgée de 85 ans


  • PARTAGES

Françoise Vrillaud, 85 ans, avait disparu le 22 mai 2019 à Saint-Laurent-de-la-Prée, en Charente Maritime.

C'est sa famille venue lui rendre visite dans sa résidence pour personnes âgées qui avait donné l'alerte.

Un vaste dispositif de recherche avait alors été déployé pour la retrouver dont une quarantaine d'élèves de la gendarmerie, des équipes cynophiles, et un hélicoptère. En vain.

Le corps atrocement mutilé de l'octogénaire sera découvert par des promeneurs trois jours plus tard dans les bois situés à trois kilomètres.

Le cadavre sans tête, ni mains, gisait dissimulé sous des branchages.

Le gardien-jardinier de la résidence où la victime possédait un appartement individuel et qui occupait encore son poste ce mardi a été interpellé.

Placé en garde à vue, cet homme de 48 ans a avoué le meurtre et le viol de françoise Vrillaud. Il a également reconnu avoir mutilé le corps pour retarder son identification.

Il a été mis en examen jeudi et placé en détention provisoire.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES