Il envoie par erreur une photo pédopornographique à son contrôleur judiciaire
L'actualité des faits-divers
13/06

Il envoie par erreur une photo pédopornographique à son contrôleur judiciaire


  • PARTAGES

Jean D., 64 ans, avait été condamné en 2017 à 8 ans de prison ferme pour deux agressions sexuelles commises sur des mineurs, dont une sur son fils, et détention d'images pédopornographiques.

Sa peine avait été suspendue en raison de ses problèmes de santé. Car l'homme souffre d'obésité et ne peut se déplacer sans béquille. Il a été libéré avec une obligation de se soigner et d'être suivi par la justice.

Mais il y a quelques jours, il a glissé par erreur la photo d'une adolescente en petite tenue dans un mail adressé à son contrôleur judiciaire.

Il a alors tenté de faire croire qu'il s'agissait de sa nièce sauf qu'une centaine de photos de fillettes en maillot de bain ou en justaucorps ont été retrouvées sur son ordinateur.

Pour sa défense, son avocat a rappelé les abus sexuels que le prévenu a subi dans son enfance : comportement incestueux de sa mère, séquestration et viol par un ami de la famille lorsqu’il avait dix ans.

Mais cela n'a pas ému les juges qui l'ont condamné à deux ans ferme. Il devra également purger les 4 ans qui lui restaient de sa condamnation de 2017. Il passera donc 6 ans derrière les barreaux.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES