Ses parents atteints du covid-19, un ado de 17 ans fait le mur et se rend à une fête
L'actualité des faits-divers
12/04

Ses parents atteints du covid-19, un ado de 17 ans fait le mur et se rend à une fête


  • PARTAGES

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi à Carquefou, une commune de l'agglomération de Nantes, en Loire-Atlantique.

Vers 2H00 du matin, les habitants d'un immeuble ont appelé la gendarmerie pour se plaindre du tapage nocturne que faisaient une bande de jeunes dans le sous-sol de la résidence.

Arrivés sur les lieux, les gendarmes ont découvert sept mineurs en train de faire la fête. Ils avaient installé des chaises et des tables dans ce parking souterrain.

Les militaires les ont verbalisé pour tapage nocturne et non respect du confinement. Il y a en a en tout pour 1500 euros d'amende.

Les gendarmes ont ensuite appelé les parents pour qu'ils viennent chercher leurs enfants. Seul les parents de l'un d'entre eux ne répondaient pas au téléphone.

Les militaires ont alors raccompagné l'adolescent de 17 ans à son domicile. Lorsque la mère a ouvert la porte, cette dernière toussait. Les militaires ont appris que le père était confiné dans sa chambre pour une suspicion de covid-19.

Ce qui n'a pas empêché le fils de 17 ans de faire le mur et de se rendre à cette fête clandestine.

"Même si nous avons respecté les gestes barrières au cours de l'interpellation du jeune, on espère qu'il n' y a pas eu de contamination" s'inquiète un gendarme.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES