Jacques Rançon avoue le meurtre et le viol d'une jeune fille de 20 ans en 1986
L'actualité des faits-divers
20/06

Jacques Rançon avoue le meurtre et le viol d'une jeune fille de 20 ans en 1986


  • PARTAGES

Le cadavre d'Isabelle Mesnage avait été découvert le 3 juillet 1986 aux abords d'un chemin de randonnée à Cachy, dans la Somme.

Les vêtements de cette jeune informaticienne de 20 ans étaient déchirés et des objets lui appartenant avaient été retrouvés disséminés non loin d'elle. La scène de crime était abominable.

Faute de pistes dans cette affaire, un non-lieu avait été prononcé en 1992. Mais les avocats de la famille de la victime ont réussi à faire rouvrir l'enquête.

De nouvelles investigations ont été effectuées et ont révélé la présence de Jacques Rançon, "le tueur de la gare de Perpignan", près d'Amiens au moment des faits.

Les enquêteurs ont également révélé des similitudes dans le mode opératoire.

Ce tueur en série avait été condamné le 26 mars 2018 à la perpétuité pour 4 crimes, notamment pour avoir violé et tué Mokhtaria Chaïb, 19 ans, en 1997 et Marie-Hélène Gonzalez, 21 ans, en 1998 aux abords de la gare de Perpignan. Les corps étaient atrocement mutilés.

Cet homme de 59 ans a été extrait mardi de sa cellule et a été placé en garde à vue. Il a nié les faits au début, avant de tout avouer en détail.

Il a expliqué avoir enlevé Isabelle Mesnage le jour de sa disparition alors qu'elle faisait du stop. Il l'a frappée, violée avant de l'étrangler à mort. Il a ensuite porté atteinte à son corps avec le même mode opératoire que celui qui sera utilisé pour ses futures victimes en 1997 et 1998.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES