Affaire Sophie Le Tan : des traces de sang retrouvées sur les chaussures du suspect
L'actualité des faits-divers
07/05

Affaire Sophie Le Tan : des traces de sang retrouvées sur les chaussures du suspect


  • PARTAGES

Jean-Marc Reiser est probablement un monstre.

Après les traces de sang de Sophie Le Tan découvertes dans l'appartement de cet homme de 58 ans et sur la scie de ce dernier, de nouvelles expertises ont révélé la présence de traces de sang de l'étudiante sur des chaussures appartenant au suspect.

Une trace de l'ADN de la victime a été aussi nouvellement relevée sur du linoléum, dans l'appartement du suspect, et sur l'une de ses vestes.

Sophie Le Tan a disparu le 7 septembre 2018. Ce matin là, cette étudiante de 20 ans avait rendez-vous pour visiter un appartement à Schiltigheim, près de Strasbourg. Après on n'a plus aucun signe de vie.

Trois autres jeunes femmes avaient répondu à la même annonce de visite dans les jours précédents mais elles s’étaient rendues au rendez-vous accompagnées d’un homme et n’avaient jamais vu arriver leur interlocuteur.

Jean-Marc Reiser, déjà condamné à plusieurs reprises pour viols, avait assuré, dans un premier temps, qu’il ne connaissait pas Sophie.

Mais, lorsque l'ADN de l'étudiante avait été retrouvé sur plusieurs objets de l'homme de 58 ans (pantalon et chaussures) et dans sa salle de bain, il avait alors reconnu qu’il avait fait monter l’étudiante pour soigner une blessure au doigt, avant qu'elle ne reparte.

Le suspect est actuellement en détention provisoire pour assassinat, enlèvement et séquestration. Il continue de clamer son innocence.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES