La mort de Théo ne serait peut-être pas accidentelle
L'actualité des faits-divers
21/11/2018

La mort de Théo ne serait peut-être pas accidentelle


  • PARTAGES

Le corps sans vie de Théo Hallez, disparu depuis le 27 mai à la sortie d'une discothèque, avait été retrouvé le 2 novembre dernier dans une boulangerie désaffectée de Lens, située à côté de son domicile.

L’autopsie avait conclu à une origine traumatique du décès, sans pour autant donner les causes de la mort.

Au départ, l'hypothèse d'une chute accidentelle était privilégiée car il y a un trou dans le toit de la boulangerie.

"La chute paraissait quasiment certaine au départ et maintenant elle devient possible, mais hypothétique" a indiqué mercredi le parquet.

"On recherche toujours les causes précises du décès, on attend des analyses complémentaires, on en a déjà certaines qui nous laissent penser que les premiers éléments évoluent : là où on était à 90 % sur des faits accidentels, on est maintenant à 50-50" a affirmé le parquet de Béthune.

De nouvelles expertises seront effectuées dans quelques jours.

Un hommage à Théo aura lieu samedi après-midi au stade Bollaert-Delelis de Lens, à l’occasion du match de football des Sang et Or face à Grenoble.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES