Anne-Sophie Girollet, abusée sexuellement puis étranglée à mort : 30 ans pour le meurtrier
L'actualité des faits-divers
29/09/2016

Anne-Sophie Girollet, abusée sexuellement puis étranglée à mort : 30 ans pour le meurtrier


  • PARTAGES

Anne-Sophie Girollet, 20 ans, était une brillante étudiante sans histoire. Elle avait obtenu son bac à 17 ans et était en troisième année de médecine à Lyon.

Elle a disparu le 19 mars 2005 après avoir participé à un gala de danse à Mâcon, en Saône-et-Loire. Son corps sera découvert quinze jours plus tard flottant dans la Saône. Sa voiture, une Peugeot 405 immatriculée dans le Rhône, a été repêchée à proximité.

Une autopsie a été pratiquée et a révélé que la victime avait subi des violences sexuelles, avant d'être étranglée à mort.

En 2012, grâce à des progrès scientifiques, l'ADN retrouvée dans le véhicule de la victime a pu être identifiée : il s'agit de l'empreinte génétique de Jacky Martin, déjà connu des services de police pour vols et violences.

Durant tout son procès l'accusé a nié les faits. Il a été condamné dans la nuit de mercredi à jeudi à 30 ans de réclusion criminelle assortie d’une peine de sûreté de vingt ans par la cour d’assises de Saône-et-Loire.

"Assassin !" un homme a lancé à l'énoncé du verdict depuis le fond de la salle.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES