Un an après sa disparition, elle avoue avoir tué sa fille âgée de 2 mois
L'actualité des faits-divers
23/02/2016

Un an après sa disparition, elle avoue avoir tué sa fille âgée de 2 mois


  • PARTAGES

A la fin du mois de janvier 2015, une mère de famille, âgée de 32 ans, avait signalé la disparition de sa fille, âgée de 2 mois, dans un poste de police de Londres (Grande-Bretagne).

La trentenaire avait tenté de faire croire que Farah avait été kidnappée dans sa chambre d'hôtel. A l'époque, un important dispositif avait été mis en place pour retrouver le bébé. En vain.

Federica Boscolo-Gnolo a finalement avoué avoir tué sa fille entre le 23 et le 30 janvier de l’année dernière. Pour l'instant, cette femme, d'origine italienne, n'a pas révélé comment elle l'avait tué et où se trouve le corps.

Selon les premiers élément de l'enquête, cette maman, qui s'était installé en Angleterre en 2013, n’aurait jamais accepté sa nouvelle situation de mère.

"Ce qui est triste dans cette affaire, c’est que Farah avait déjà été rejetée par son père qui ne voulait pas en entendre parler. Et elle a été la victime de sa mère, qui aurait dû la protéger le plus au monde" a témoigné un policier.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES