Stéphanie, 30 ans, tuée au fusil à pompe par l'homme dont elle avait refusé les avances
L'actualité des faits-divers
12/02

Stéphanie, 30 ans, tuée au fusil à pompe par l'homme dont elle avait refusé les avances


  • PARTAGES

Il était 18H00, jeudi, quand Stéphanie est sortie de son lieu de travail, une agence de mutuelle assurance située en plein centre de Corbeil-Essonnes (91). A peine s'est-elle retrouvée sur le trottoir, que la jeune femme, âgée de 30 ans, a été tuée au fusil à pompe.

Le tireur avait caché son arme longue sous son manteau et avait attendu qu'elle quitte son travail, avant de faire feu à deux reprises. Il a ensuite mis fin à ses jours en se tirant une balle en pleine tête.

Cet homme a été identifié. Il s'agit de Lothaire, 33 ans, qui n'a jamais été le compagnon de la victime, contrairement à ce qui avait été dit.

Ils s’étaient rencontrés au travail à Massy où à l'époque Stéphanie travaillait dans un grand groupe de restauration collective.

Lothaire, gérant d'une entreprise d'informatique, était chargé d’une mission de consulting durant quelques mois dans l’entreprise où Stéphanie servait à déjeuner.

Le trentenaire l'avait draguée lourdement et à plusieurs reprises. Stéphanie avait refusé ses avances.

Le soir du drame, Lothaire avait sur lui tout le matériel pour l’enlever : de quoi l’entraver, et un fusil à pompe. "C’était probablement son projet initial, mais elle a crié à l’aide et voulu se débattre, il a tiré deux fois sur elle avant de retourner l’arme contre lui-même et de se faire exploser la tête" explique un policier.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES