Pour passer la nuit avec sa maîtresse, il invente son propre enlèvement
L'actualité des faits-divers
11/10/2016

Pour passer la nuit avec sa maîtresse, il invente son propre enlèvement


  • PARTAGES

Dans la nuit du 6 au 7 mai dernier, une femme, inquiète de ne pas voir son mari rentrer, a reçu un SMS inquiétant de ce dernier : "Pas près de revoir ton mec, on le garde".

Paniquée, l'épouse alerte immédiatement la gendarmerie. Les militaires prennent tout de suite l'affaire au sérieux et mettent en place un large dispositif pour le retrouver.

L'époux réapparaît le lendemain matin et explique qu'il vient d'être relâché par ses ravisseurs. Mais, après enquête, les gendarmes apprennent que le mari a menti et que, ce soir là, il avait passé la nuit chez sa maîtresse.

Mensonge réitéré devant les enquêteurs qui avaient déployé d’importants moyens.

Sébastien, 34 ans, a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Grasse, pour dénonciation mensongère.






A PROPOS Contact Mentions Légales Publicités
RESEAUX SOCIAUX Facebook Twitter
COPYRIGHT © 2009-2016 - FAITSDIVERS.ORG - TOUS DROITS RESERVES